La Valorisation du Patrimoine et du Savoir-Faire Local: Un objectif majeur.

Le Patrimoine: un lien avec notre passé, notre marque d'identité.

Depuis sa création, ''Camins d'Història''
(ancien nom de ''Passeur de Mémoires'')
s'est investi dans la mise en valeur du patrimoine.
En restaurant des murettes de vignes en pierres sèches
au cœur du vignoble Banyulenc en 2014
et en concluant en 2015,
un partenariat toujours en cours,
avec un bâtiment classé Monument Historique,
construit entre 1928 et 1932:
Le célèbre hôtel ''le Belvédère du Rayon Vert'' à Cerbère...
 
 

Hommage à un grand homme, fervent deffenseur du patrimoine biologique Roussillonnais...

    Le 03 Janvier 2016, Mr Roger FONS, Directeur de recherche en agronomie, Responsable en écologie terrestre, Chercheur au CNRS, Présidents des Réserves Naturelles Roussillonaises, spécialistes de l'étude des musaraignes étrusques et des mamifaires, fondateur de parcs d'étude animalière (la NASA le consultait occassionnellement)... s'est éteint subitement à l'âge de 73 ans.
     Dans le cadre de la mise en valeur du patrimoine de la Côte Vermeille et du Roussillon, pour l'implication que Roger FONS avait mise en œuvre dans cette tâche, Zidro, guide de l'agence "Camins d'Història",a tenu à lui rendre hommage par le biais d'une chronique nécrologique...
    Cette chronique a été publiée en date du 17 Janvier 2016 dans le journal L'OUILLADE sur proposition de Thierry FONS, fils de Roger FONS.

 

 

L'année où les  musaraignes furent orphelines...

 

En hommage à Roger FONS,

Directeur de Recherche au CNRS,

Président des Réserves Naturelles Catalanes,

Spécialiste de l’étude des Musaraignes Étrusques

et un Grand Homme…

 

 

    Chaque an nouveau porte avec lui son flot de surprises, bonnes ou mauvaises.
Bon ou mauvais, nous accueillons cet arrivage de circonstances à venir qu'il nous faudra accepter et auquel il nous faudra nous habituer, bon gré mal gré.

    Pour certains, l'année commence dans la joie, le bonheur et l'allégresse avec des nouveaux nés, des anniversaires, de la tendresse en perspective, des bisous et des câlins à distribuer.

    Pour d'autres, le nouvel an traine sous ses bottes le spectre du deuil, de la tristesse, de l'anéantissement; comme une ombre suivant le marcheur, pas à pas, sans jamais le lâcher d'une semelle.

    En ce Lundi 04 Janvier 2016, tel le ciel s'abattant sur nos têtes, c'est la disparition subite et inattendue de notre ami Roger FONS qui nous a assommés.

    Homme de science, érudit et humaniste, Roger savait probablement tout de l'homme et de son fonctionnement comme il savait tout des musaraignes qu'il avait passé sa vie à étudier, avec passion et patience, jusqu'à en connaître les moindres secrets, depuis la naissance jusqu'à la mort, discrète, silencieuse, insoupçonnée.

    Tel une musaraigne, c'est ainsi que Roger nous a quitté, sans faire de bruit, sans qu'on n'en sache rien; discret, silencieux, insoupçonné.

    Aujourd'hui, les musaraignes sont orphelines et nous tous sommes atterrés.

    Nous avions tous un sentiment à l'égard de Roger. Certains le considéraient en bon camarade, en ami. D'autres, lui vouaient une certaine admiration voire une admiration certaine. Mais pour la majeure partie, Roger inspirait surtout le respect et tous, y compris ses adversaires, le saluaient avec amabilité, avec chaleur, comme des copains d'enfance, de vieux compagnons de régiment.

    Tous, nous aimions cet homme pour son savoir, sa générosité, son sens du partage, sa volonté, sa force de caractère, et également pour sa manière de raconter avec quelle vigueur il avait, durant sa vie, mené certains combats politiques car, de toute évidence, à ce jeux, Roger avait le sens de la formule.

    Cette dernière qualité le rendait irrésistiblement sympathique. À entendre ses expressions qui n'appartenaient qu'à lui, on voulait tout de suite mieux connaître le personnage et quand on le connaissait, on ne pouvait que réaliser à quel point il était attachant.

    Roger était de ces êtres solaires qui, lorsqu'ils disparaissent, laissent à leur place un vide immense que rien ne pourra jamais combler.

    Aujourd'hui, Roger est parti rejoindre son épouse et sa fille qu'il chérissait par dessous tout et nos pensées sont tournées vers son fils et ses petits enfants. Notre chagrin se joint au leur.

    Pour décrire la perte que nous déplorons en cette bien triste journée, conviendraient le mieux les mots de l'auteur-chroniqueur, François MOREL qui, dans son œuvre ''les habits du Dimanche'' disait:

"Ce n'est pas la mort qui est cruelle... mais l'absence."

 

Adieu Roger. Adieu Ami. Adieu Monsieur !

 

 

_ Isidre CAMINS. _

 

 

 

La remise en valeur du patrimoine architectural...

Parce-que le patrimoine historique du Pays Catalan
est un bien précieux, depuis sa création,

''Camins d'Història'' (ancien nom de ''Passeur de Mémoires'')
s'est investi dans la mise en valeur du patrimoine.

L'hôtel le Belvédère du Rayon Vert, construit entre 1928 et 1932,

est un des joyeaux architecturaux de la Côte Vermeille,
c'est pourquoi il était évident pour ''Camins d'Història''
de participer, à son modeste rang, à sa restauration.

À cet effet, un forfait est proposé aux visiteurs.
Ce forfait comprend une visite guidée du village de Cerbère

sur le thème des conséquences de l'arrivée du chemin de fer,
ainsi qu'une visite guidée de l'hôtel le Belvédère du Rayon Vert.

5€ sur le prix de ce forfait par participant
sont reversés pour la restauration de l'édifice classé monument historique.

 

 

 

La remise en valeur du patrimoine viticole...

L'espace d'un moment, Zidro a troqué ses fiches thématiques contre
une ''martillette'' et une ''Banaste''...
Il est devenu:
Artisan Muretier!
 
 Une martillette, une banaste, une murette... Le bonheur existe!
 
Le vignoble Banyulenc, célèbre pour ses vignes en terrasses,
voit chaque jour un peu plus
ses murettes, patrimoine ancestral, disparaître sous le poid des ans...
 Ensemble de murettes et barraque de pierre sêche
et
Schéma d'une murette traditionnelle.
 
 
 
En Novembre 2014,
grâce aux bienveillants conseils de
René VIAL,
illustre ''Papy Vigneron'' du cru Banyuls,
''Camins d'Història'' (ancien nom de ''Passeur de Mémoires'')
a participé ph
ysiquement
à la remise en valeur du patrimoine viticole Banyulenc.
 
 Renée VIAL.
 
 
Une murette de vigne Avant (à gauche, effondrée) et après (à droite, refaite).
 
 
 
Le vignoble de la Côte Vermeille,
c'est un patrimoine tout de schiste bâti,
plus long que la grande muraille de Chine
dont les origines remontent à près de 22 siècles!
 
Un patrimoine à préserver et à faire découvrir!

 

René VIAL remontant une murette de vigne.

Hommages et inauguration de la cuvée dédiée à René VIAL

à l'occasion de la Fête des vendanges 2013 de Banyuls sur mer.

 
 ''Camins d'Història'' a pu mettre ses services
à la disposition du terroir de la Côte Vermeille
afin de remettre en valeur ce patrimoine
qui donne tout son caractère à ce vignoble si particulier.
 

Ajouter un commentaire